Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Argumentaire sur le PDU (Agglomération de Périgueux)

vendredi 28 novembre 2008 par Vianney Le Vacon

4 éléments me paraissent essentiels à mettre en avant :

1/ Oui au débat public !
On peut saluer le fait d’organiser des débats publics. Il est essentiel de permettre à la population d’être partie prenante des choix et décisions à venir. Par delà les 3 réunions publiques organisées, il faudra voir comment permettre la poursuite de l’implication citoyenne tout au long du processus.

2/ Nous faisons le choix de privilégier le transport collectif dans la complémentarité des modes de transport notamment rail et bus.
Périgueux a la chance de disposer d’une étoile ferroviaire desservant une grande partie des bassins de population, nous proposons que celle-ci constitue la véritable colonne vertébrale du futur PDU. Au même titre que la ville de Périgueux et les villes de l’agglomération se tournent de nouveau vers la rivière, faisons de même avec la voie de chemin de fer : créons des nouveaux points de dessertes, changeons la ville !
Un projet en complémentarité avec Péribus et la création d’un véritable pôle multimodal à la gare avec le besoin fort d’une véritable information en direction des usagers, peu efficiente, depuis l’abandon de la gare routière à Francheville.
Le PDU doit plus travailler sur le transport scolaire (je vous renvoie à l’excellent travail réalisé par la FSU).
L’idée de parking relais à développer est excellente.
Le PDU doit s’améliorer sur l’axe Nord-SUD, notamment celui de la RN 21 dont le trafic va croître de façon considérable dans les années à venir.
Incontestablement, il convient d’améliorer de manière très sensible la circulation des bus aux heures de pointe, le PDU y répond par de nouvelles voies dédiées, c’est une bonne chose.
Sur la question des ponts : nous sommes dubitatifs sur leur intérêt, il ne s’agit pas d’axes de contournement et ne règlent en rien la problématique des surcharges de l’hyper-centre tant en stationnement qu’en circulation. Il s’ait de plus d’investissements lourds.

3/ Un combat à mener pour un vrai service public des transports.
Bien évidemment on ne peut éluder la question du coût de la navette ferroviaire. Tout d’abord nous ne pouvons accepter le peu d’engouement de la SNCF, pour un projet de développement majeur. Cela renvoie aux choix politiques libéraux fais depuis des années qui désengagent totalement l’Etat et les grands groupes publics de leur mission d’aménagement du territoire et de grands travaux. Nous voulons un redéploiement et un rééquilibrage des crédits d’Etat de la route vers le rail. La TIPP et les immenses profits réalisés par les groupes pétroliers peuvent aussi être mis à contribution.
En ce sens, nous pensons qu’il convient un véritable combat pour un renouveau du service public des transports. De façon à répondre aux besoins des citoyens, des territoires, ce qui permettrait au demeurant de relancer l’économie en rendant l’argent utile.
Cessons de nous faire piéger par une logique libérale qui laisse les collectivités locales de plus en plus démunies face aux réponses à apporter aux besoins des populations. Faisons de vrais choix de gauche, engageons une vraie riposte de gauche.

4/ le PDU doit être en cohérence avec une nouvelle réflexion à mener sur le développement transport en Dordogne.
Avec la prise en compte de tous les partenariats possibles : outre l’Etat et la SNCF, la Région, le Département, les autres intercommunalités. Pourquoi ne pas réfléchir comme cela existe dans beaucoup d’autres régions à un pass transport unique sur la Dordogne.
Tous les efforts de modernisation et des transports publics rencontrent de vrais succès : TER, Tram à Bordeaux...
Le périmètre du PDU nous semble devoir être étudié jusqu’à Mussidan, en lien notamment avec le transport scolaire.
De plus, mettre en cohérence le PDU avec la nouvelle réflexion qui semble se faire jour sur le développement transport en Dordogne ( liaison Périgueux Paris notamment en train, modernisation des axes ferrés notamment Bordeaux-Px., Px-Agen...) nécessitent d’entrer dés maintenant en résistance avec la population contre les projets de réduction de services dans les gares de Thiviers, et celles de la Vallée de l’Isle.

Vianney Le Vacon,
26 novembre 2008.


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?