Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Conseil municipal de Périgueux Débat et vote sur la nouvelle intercommunalité Nouveau périmètre du Grand Périgueux

mercredi 25 novembre 2015 par Vianney Le Vacon

Tout d’abord, je ne partage pas du tout les lois NOTRE et MAPTAM qui sont à l’origine du nouveau bouleversement institutionnel que nous connaissons aujourd’hui.
Ces lois ont 2 péchés originels concernant l’absence de démocratie et de vrais projets pour les territoires hormis une posture de concurrence entre elles.
Ces 2 péchés se retrouvent en deux rendez-vous manqués pour l’agglomération de Périgueux, les RDV de la démocratie et du projet.

Le RDV manqué de la démocratie.

On peut à la fois dénoncer la précipitation avec laquelle les choses se font et le fait que les élus que nous sommes n’ont pas été portés par la population avec des projets de ce type !
La plupart des élus ont le sentiment, que je partage, d’être mis de côté, seulement spectateur d’une évolution forcée. Et que dire de la population, qui n’est absolument pas associée au processus. Un processus qui, si on n’y prend garde, va accélérer la crise de la politique. Entre les communes nouvelles, la grande Région, les nouveaux périmètres d’intercommunalités, ce sont tous les repères démocratiques qui sont mis à mal.
La démocratie prend du temps, l’expression de tous, en premier lieu des citoyens, rien de tout cela n’est acté, oui, il y a bien un RDV manqué.

Deuxième RDV manqué, celui du projet.

De quel projet parle-t-on, où est-il ? Rien, c’est le vide sidéral.
Où sont les projets en matière économique, de déplacements, social, d’habitat, de sport, de culture, les prémisses de débat, de discussion : rien !

Alors qu’il y a des cohérences, des pertinences à trouver, à travailler, notamment à partir du bassin de vie de Périgueux, qui lui est clairement identifié avec le SCOT.
Mais là aussi, de la démocratie, du respect, de la solidarité, du travail ensemble à l’opposé d’une volonté hégémonique, de domination, d’une concurrence entre territoires. Respect des communes aussi dont on voit le besoin aujourd’hui avec la très grave crise que nous vivons.
Oui, il y a une cohérence jusqu’à Vergt, mais pas au-delà.
Oui, il y a une vraie cohérence avec la Vallée de l’Isle, un territoire à la forte identité mais avec un projet partagé, travaillé ensemble à l’opposé d’un projet à la hussarde.

Pour conclure, je prendrai l’exemple d’un beau projet partagé : la nécessaire navette ferroviaire qui reste encore dans les nimbes. Un projet qui ne peut se faire qu’avec la modernisation du réseau, des équipements automatiques de près de 50 millions d’€uros dont la réalisation se heurte à la politique d’austérité et l’étranglement financier de la SNCF. Nous avons besoin de lignes SNCF locales modernes, d’une vraie liaison avec Paris, via Limoges.
Pour toutes ces raisons, je ne voterais pas la modification du périmètre.

Vianney Le Vacon, conseiller municipal de Périgueu


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?