Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Le service public SNCF Un choix de gauche

vendredi 17 juin 2011 par Vianney Le Vacon

Sous couvert du rapport Grignon, sénateur UMP, qui vient de sortir récemment c’est une véritable machine de guerre qui se met en place contre le service public SNCF. Une attaque d’une dangerosité sans précédent qui vise à la privatisation des TER et à terme au démantèlement de la SNCF.

Nous le disons haut et fort : ce n’est pas de privatisation dont la SNCF a besoin mais de plus de services publics.

Un service public utile pour tous :

  • les usagers ;
  • les territoires ;
  • les activités économiques ;
  • l’environnement ;
  • les cheminots.

Donnons à la SNCF les moyens d’un service public efficace

Notre engagement pour le service public repose sur des principes clairs :

  • le droit et l’égalité d’accès pour tous ;
  • une desserte harmonieuse des territoires à l’opposé du tout TGV ;
  • un réseau TER et grandes lignes qui vient en complément de la Grande Vitesse ;
  • un réengagement financier massif de l’Etat ; Un exemple : l’argent des guerres en Afghanistan, en Libye et en Afrique ou celui livré à la gabegie des banques serait plus utile pour les besoins du pays
  • une politique nationale et européenne en faveur du service public ferroviaire ;
  • le retour à l’unicité de la SNCF et de RFF dans son giron.

Dans tous ces domaines, la gauche doit faire des choix clairs. C’est en ce sens que le PCF et ses élus vont interpeller à la fois le gouvernement via son représentant en Dordogne et l’ensemble des élus régionaux pour refuser les recommandations du rapport Grignon.

Exiger aussi, non seulement le maintien, mais surtout le développement du potentiel rail du département. Notre département en a besoin pour les périgourdins, pour être aussi toujours plus attractif.

C’est la modernisation de toute l’étoile ferroviaire de Périgueux qui est nécessaire. Le développement des emplois aux ateliers de Périgueux et Chamiers pour répondre aux besoins. C’est aussi retrouver une vraie ligne Périgueux-Paris

Une vraie liaison par train entre Périgueux et Paris

Si l’on parle beaucoup en Aquitaine de la future ligne TGV reliant Paris à Bordeaux, le gouvernement semble moins pressé de travailler à un aménagement harmonieux du territoire. La Dordogne et son chef lieu attendent une vraie liaison par train entre Périgueux et Paris.

Dés lors, où cela bloque-t-il ?

Il faut le dire deux choix politiques s’affrontent : le choix de la droite ultra libérale de privilégier, dans la droite ligne de la politique européenne en la matière, le développement de quelques territoires et un choix au service de tous les territoires.

En clair la ligne de front est bien le choix entre des intérêts privés ou l’intérêt général. Privilégier l’intérêt général, c’est privilégier le service public, donc donner les moyens à la SNCF d’assumer ses missions. C’est d’ailleurs tout l’enjeu du choix de gauche de refuser la privatisation des TER en 2012.

Des missions de service public simples et précises : égalité des citoyens et des territoires. En cela se pose la modernisation de l’axe ferroviaire Paris-Limoges-Toulouse.

Il y a plus de 30 ans, la Dordogne via Limoges s’était rapprochée de Paris avec le fameux Capitole. Ne serait –ce pas possible aujourd’hui ? On continue de reculer ou on avance...

Vianney Le Vacon
Maire adjoint de Périgueux


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?